Recherche
Menu

Douleur à la mâchoire et/ou à la tête


La mâchoire est l’articulation reliant l’os temporal du crâne et la mandibule, stabilisée par différents ligaments et plusieurs muscles masticatoires. De plus, elle est séparée par un ménisque, nommé disque articulaire, empêchant le frottement au niveau des cartilages. Habituellement, aucune déviation ou bruits articulaires ne devraient être présents lors des mouvements de l’articulation temporo-mandibulaire.

Luxation de l’articulation temporo-mandibulaire

Communément appelée la dislocation de la mâchoire, elle implique une perte de contact complète entre les surfaces articulaires.

Principaux symptômes

  • Craquement au niveau de la mâchoire, près de l’oreille, lors de l’utilisation de la bouche (mastiquer, bailler, parler, etc.)
  • Douleur locale
  • Épisodes de blocages

Causes principales

Un traumatisme direct sur la mâchoire (coup, chute, accident) est habituellement la cause de cette blessure, mais elle peut aussi être présente chez les individus atteints d’hyperlaxité. Une manoeuvre doit être faite en milieu hospitalier afin de remettre l’articulation. 

Notre approche

Une luxation temporo-mandibulaire nécessite une période de repos à la suite du repositionnement. Par la suite, le physiothérapeute expert dans les problématiques de mâchoires vous guidera afin de retrouver votre mobilité. Enfin, un programme de renforcement spécifique peut vous être enseigné dans le but de reprendre vos activités de façon sécuritaire.  

Luxation ménisco-mandibulaire (réductible)

La luxation ménisco-mandibulaire est le déplacement du ménisque intra-articulaire (petit disque à l’intérieur de l’articulation de la mâchoire) vers l’avant occasionnant un frottement lors de l’ouverture ou la fermeture de la mâchoire.

Principaux symptômes

  • Craquement au niveau de la mâchoire, près de l’oreille, lors de l’utilisation de la bouche (mastiquer, bailler, parler, etc.)
  • Douleur locale
  • Épisodes de blocages

Causes principales

Les causes sont multiples: hormonales (poussée de croissance), mauvaises habitudes ou traumatiques (blessure sportive, accident d’auto, etc).

Notre approche

Le physiothérapeute expert en traitement de la mâchoire sera en mesure de rendre cette problématique réversible par l’évaluation de votre condition, l’élimination des facteurs causals et l’enseignement d’exercices spécifiques et appropriés selon vos besoins.

Luxation ménisco-mandibulaire (non-réductible)

La luxation ménisco-mandibulaire non-réductible est le déplacement du ménisque intra-articulaire (petit disque à l’intérieur de l’articulation de la mâchoire) vers l’avant, occasionnant un blocage dans la partie antérieure de la mâchoire. Ce blocage entraîne alors une perte importante de mobilité (diminution de l’ouverture de la bouche). 

Principaux symptômes

  • Disparition du craquement notable lors d’une luxation réductible
  • Perte de mobilité importante (diminution de l’ouverture de la bouche)
  • Mastication difficile
  • Douleur locale pouvant irradier vers l’oreille et les dents

Causes principales

Les causes sont multiples: hormonales (poussée de croissance), mauvaises habitudes ou traumatiques (blessure sportive, accident d’auto, etc). 

Notre approche

Le physiothérapeute expert en traitement de la mâchoire sera en mesure d’effectuer des mobilisations et des étirements spécifiques en plus de vous enseigner un programme de renforcement approprié afin d’éliminer le blocage. Il pourra également vous conseiller sur les différentes habitudes à éviter afin de prévenir une luxation future.

Céphalée de tension

Une céphalée de tension est un mal de tête causé par une tension musculaire importante à la base du crâne.

Principaux symptômes

  • Mal de tête, habituellement des deux côtés sans sensation de pulsation
  • Pression ou serrement à la base du crâne

Causes principales

Les mauvaises postures de travail et le stress peuvent être la cause de l’augmentation de la tension musculaire.

Notre approche

Par l’évaluation de vos tensions musculaires, le physiothérapeute identifiera les facteurs causals et vous enseignera un programme d’exercices spécifiques de mobilisation, d’étirement et de renforcement postural afin de contrôler et d’éliminer votre douleur.

Céphalée cervicogénique

Une céphalée cervicogénique est un mal de tête provenant d’une problématique au niveau du cou, soit au niveau articulaire, musculaire ou discal, dont les symptômes  sont influencés par la posture de la tête.

Principaux symptômes

  • Mal de tête de la base du crâne jusqu’au front, d’un seul côté ou bilatéral
  • Douleur au cou
  • Limitation de la mobilité cervicale ou sensation de tension musculaire à la base du crâne

Causes principales

Un accident provoquant un whiplash, communément appelé coup de lapin, peut provoquer la dysfonction au niveau cervical. Une mauvaise posture au travail ou l’utilisation prolongée d’un appareil mobile (cellulaire, iPad) peuvent également en être la cause.

Notre approche

Le physiothérapeute identifiera les facteurs causant la douleur à l’aide d’une évaluation spécifique. Il utilisera ensuite des mobilisations spécifiques et des techniques de relâchement des différents tissus. Enfin, le professionnel vous enseignera un programme d’exercices spécifiques de mobilisation, d’étirement et de renforcement postural afin de contrôler et d’éliminer votre douleur.

Commotion cérébrale

La commotion cérébrale, également nommée traumatisme crânien cérébral léger (TCCL), est un impact du cerveau dans la boîte crânienne causant des dommages. 

Principaux symptômes

Suite à l’impact, plusieurs symptômes peuvent être perçus:

  • Perte de conscience
  • Être désorienté
  • Manifestations neurologiques temporaires
  • Mal de tête
  • Pression dans la tête
  • Étourdissement
  • Fatigue
  • Photophobie (difficulté à tolérer la lumière)
  • Phonophobie (difficulté à tolérer le bruit)
  • Émotivité
  • Irritabilité
  • Tristesse
  • Perte de mémoire
  • Diminution de la concentration
  • Être lunatique
  • Confusion

Veuillez noter que ces différents symptômes ne sont pas nécessairement perceptibles lors d’une commotion cérébrale et que d’autres symptômes peuvent aussi être possibles. Généralement, ils perdurent entre sept et dix jours mais peuvent, dans certains cas, persister pendant plusieurs semaines.

Causes principales

Une commotion cérébrale peut survenir à la suite d’un impact direct ou indirect au corps ou à la tête engendrant une onde de choc au cerveau.

Notre approche

Un retour au jeu trop hâtif à la suite d’une commotion cérébrale peut avoir des conséquences désastreuses sur le rendement sportif, scolaire et/ou professionnel de l’athlète. C’est pourquoi un encadrement par des physiothérapeutes est nécessaire. Afin de vous aider dans votre réadaptation, le physiothérapeute évaluera votre condition initiale afin de vous guider en dosant votre activité physique ou mentale et en vous enseignant des exercices spécifiques. Enfin, notre équipe de professionnels experts dans le suivi des commotions cérébrales travaille en collaboration avec des médecins du sport et des neuropsychologues afin de vous offrir un encadrement complet et sécuritaire. 

Vertige et atteinte vestibulaire

Le système vestibulaire est un organe sensoriel situé dans l’oreille interne facilitant l’équilibre et la perception des mouvements dans l’espace environnant.

Principaux symptômes

  • Sensation de vertige
  • Étourdissement
  • Troubles d’équilibre

Causes principales

Les symptômes peuvent être perçus suite à la contraction d’un virus, d’un traumatisme direct ou indirect à la tête et peuvent même apparaître sans raison particulière (idiopathique).

Notre approche

Le physiothérapeute expert dans le traitement des problématiques reliées au système vestibulaire évaluera vos symptômes afin d’établir un plan de traitement personnalisé rassemblant différents exercices spécifiques à votre condition.