Recherche
Menu

Douleur à l’épaule


L’épaule est une articulation complexe composée de trois os: la clavicule, la scapula (omoplate) et l’humérus. De par sa forme ovoïde, l’articulation gléno-humérale permet de bouger le bras dans pratiquement toutes les directions. La stabilité articulaire est assurée par la capsule articulaire et les différents ligaments entourant l’articulation. Lors des mouvements, la stabilité est assurée par la coiffe des rotateurs et différents muscles (bicep, deltoïde, trapèze, pectoral).

Bursite

La bursite à l’épaule est causée par une inflammation de la bourse séreuse de l’épaule. Cette bourse ressemble à un petit coussinet rempli de liquide permettant aux muscles et aux tendons de bien glisser sur la surface d’un os sans friction. La bursite est souvent confondue avec une tendinite puisque les symptômes sont similaires.

Principaux symptômes

  • Douleur locale
  • Signes inflammatoires (oedème, rougeur, chaleur)
  • Amplitude de mouvements limitée et douloureuse

Causes principales

Les deux causes principales de la bursite à l’épaule sont: le traumatisme direct (chute, coup) et l’effort répétitif et inhabituel principalement en mouvement d’élévation.

Notre approche

Le physiothérapeute effectuera une évaluation de votre épaule afin de déterminer précisément l’atteinte de la bourse et son impact globale sur votre épaule. Selon l’évaluation, il sera en mesure de vous conseiller sur le retour à vos activités en plus de vous enseigner des exercices spécifiques de mobilisation, d’étirement et de renforcement.

Capsulite

La capsulite à l’épaule, aussi appelée épaule gelée, se caractérise par un rétrécissement de la capsule articulaire reliant la cavité glénoïde et l’humérus. La douleur se manifeste de façon progressive et insidieuse. Il y a trois principales phases à la capsulite:

Phase 1: douleur intense et constante à l’épaule,  même pendant la nuit

Phase 2: raideur et perte de mobilité

Phase 3: Douleur moins importante, raideur diminue et récupération plus ou moins complète

Principaux symptômes

  • Douleur aiguë ou non selon la phase
  • Limitation de la mobilité, surtout en fin de mouvement et particulièrement en plaçant la main dans le dos ou au-dessus de la tête

Causes principales

La capsulite de l’épaule peut être causée par une immobilisation prolongée (suite à une tendinite, bursite ou une fracture), une chute sur le bras ou l’épaule et peut même apparaître sans cause connue (idiopathique).

Notre approche

Le physiothérapeute fera une évaluation de votre épaule afin de déterminer la phase dans laquelle se trouve votre douleur. Selon le cas, il vous enseignera des exercices spécifiques de mobilisation, d’étirement et de renforcement dans le but de retrouver une mobilité complète et sans douleur.

Déchirure de la coiffe des rotateurs

La coiffe des rotateurs regroupe quatre muscles principaux permettant une stabilisation dynamique de l’épaule et encadrant les mouvements de rotation et d’élévation.

Principaux symptômes

  • Douleur importante et locale à l’épaule
  • Diminution de la force
  • Sensation d’accrochage lors des mouvements de l’épaule

Causes principales

La déchirure de la coiffe des rotateurs est principalement causée par une déchirure dégénérative, due à une usure progressive des tendons et par une déchirure traumatique, qui survient à la suite d’un traumatisme direct (chute sur l’épaule) ou indirect (chute sur la main).

Notre approche

Selon le cas (âge, type de lésion, limitation fonctionnelle), une intervention chirurgicale peut être suggérée. Afin de retrouver la fonction maximale de votre épaule, un suivi en physiothérapie vous sera recommandé. Le physiothérapeute vous conseillera sur les mouvements à éviter, la poursuite de vos activités en plus de vous enseigner des exercices complets et spécifiques afin de diminuer votre douleur et d’améliorer la fonction de votre épaule.

Entorse acromio-claviculaire

L’articulation acromio-claviculaire relie la clavicule à l’acromion (pointe de l’omoplate sur le dessus de l’épaule). L’entorse à cette articulation, parfois nommée séparation de l’épaule ou déformation en note de piano, se caractérise par une atteinte des ligaments la soutenant. En fonction du déplacement de la clavicule vers le haut, il existe trois niveaux de grade d’entorse.

Principaux symptômes

  • Douleur sur le dessus de l’épaule (pointe de l’épaule)
  • Déformation visible selon le grade de l’entorse
  • Inflammation locale
  • Limitation des mouvements du bras au-delà de l’horizontal et vers l’épaule opposée

Causes principales

L’entorse acromio-claviculaire est causée par un traumatisme à l’épaule telle qu’une chute sur le côté de l’épaule ou bien avec le bras en avant.

Notre approche

L’entorse acromio-claviculaire nécessite quelques jours de repos et une immobilisation par taping selon le grade de la blessure. Suite à l’évaluation initiale de votre épaule, le physiothérapeute sera en mesure de déterminer le grade d’atteinte, de vous conseiller sur l’intensité de vos activités, en plus de vous donner un programme d’exercices complet et personnalisé afin de retrouver votre mobilité, votre force et de reprendre vos activités sportives.

Luxation gléno-humérale

La luxation de l’épaule, communément appelée dislocation de l’épaule, implique une perte de contact totale des surfaces articulaires entre la cavité humérale (face latérale de l’omoplate) et la tête de l’humérus. L’articulation de l’épaule étant très mobile, le risque de luxation est beaucoup plus important que pour les autres articulations du corps.

Principaux symptômes

  • Déformation visible
  • Gonflement ou ecchymoses
  • Douleur intense
  • Incapacité à bouger le bras
  • Sensation d’engourdissement ou de picotements dans la région touchée, dans le cou et/ou le bras
  • Présence de spasmes musculaires dans la région de l’épaule

Causes principales

La luxation gléno-humérale est causée par une chute directe sur la main ou par un impact à l’épaule alors que le bras est éloigné du corps.

Notre approche

Afin de repositionner l’épaule dans sa cavité articulaire, une intervention médicale doit être faite en centre hospitalier le plus rapidement possible. Une période de récupération de plusieurs semaines est ensuite requise afin de retrouver la force, l’amplitude et la fluidité de votre mouvement. Par la suite, le physiothérapeute sera en mesure de vous guider dans l’évolution de la blessure en vous proposant un programme d’exercices spécifique et personnalisé.

Subluxation gléno-humérale

Contrairement à la luxation, la subluxation est une perte de contact partielle et momentanée des surfaces articulaires de l’épaule. Cette blessure ne nécessite donc pas d’intervention médicale.

Principaux symptômes

  • Sensation que l’épaule a bougé
  • Douleur locale
  • Difficulté à bouger le bras
  • Sensation de faiblesse
  • Présence de spasmes musculaires dans la région de l’épaule

Causes principales

La subluxation gléno-humérale est causée par une chute directe sur la main ou par un impact à l’épaule alors que le bras est éloigné du corps.

Notre approche

La subluxation gléno-humérale nécessite quelques jours de repos. À la suite d’une évaluation complète, le physiothérapeute établira un programme complet de rééducation des muscles stabilisateurs de l’épaule et vous conseillera quant à l’utilisation du taping ou d’attelle.  

Tendinite

Une tendinite à l’épaule est une inflammation d’un ou de plusieurs tendons de l’épaule, principalement ceux de la coiffe des rotateurs. Cette inflammation peut causer un épaississement du tendon ce qui limite la mobilité de l’épaule.

Principaux symptômes

  • Douleur locale
  • Léger gonflement
  • Chaleur locale
  • Diminution de l’amplitude de mouvements
  • Diminution de force avec reproduction de la douleur

Causes principales

La tendinite à l’épaule est principalement causée par des mouvements répétés dans une amplitude inhabituelle ou avec une force plus grande qu’à l’habitude. La pratique d’un nouveau sport avec un volume d’entraînement trop grand et/ou une intensité trop importante peut aussi en être la cause.

Notre approche

Le physiothérapeute évaluera la mobilité, la force et la souplesse de votre épaule afin d’établir un diagnostic précis. Selon votre cas, il vous proposera un programme d’exercices spécifiques de mobilisation, d’étirement et de renforcement afin de vous aider à retrouver votre mobilité complète et sans douleur.