Recherche
Menu

Douleur au coude


Le coude est une articulation complexe reliant l’humérus (os du bras), le radius et l’ulna (os de l’avant-bras). Sa complexité vient de la mobilité en rotation du radius et des muscles qui s’y rattachent s’assurant ainsi d’une stabilité et d’une force adéquates.

Bursite olécrânienne

La bourse olécrânienne ressemble à un petit coussinet rempli de liquide au niveau de l’olécrâne (la pointe du coude) protégeant l’os d’un impact direct. Il y a bursite lorsque cette bourse est enflammée.

Principaux symptômes

  • Gonflement facilement visible sur la pointe du coude
  • Douleur locale lors de palpations
  • Rougeur à la pointe du coude
  • Limitation de la flexion maximale du coude

Causes principales

La bursite peut survenir suite à un traumatisme direct ou bien à plusieurs microtraumatismes répétés tels que le maintient de son corps en appui direct sur le coude pendant une longue période. Une bursite peut également se présenter chez les personnes ayant une atteinte inflammatoire (arthrite rhumatoïde, goutte, etc.) ou suite à une infection locale.

Notre approche

Le physiothérapeute évaluera votre coude afin de déterminer l’origine précise de la douleur. Selon l’atteinte, il pourra vous conseiller sur la poursuite de vos activités et le port d’une attelle ou d’un taping qui aidera à diminuer l’inflammation. Par la suite, le professionnel élaborera un programme d’exercices spécifiques de mobilisation, d’étirement et de renforcement afin de vous aider à retourner à vos activités quotidiennes sans douleur.

Entorse du coude

L’entorse du coude est une atteinte traumatique aux différents ligaments qui stabilisent le coude du côté latéral externe ou interne. En général, le ligament atteint est étiré, mais peut également être déchiré et accompagné de complications liées à un arrachement osseux.

Principaux symptômes

  • Douleur vive à l’articulation
  • Gonflement autour de l’articulation (plus ou moins rapide selon la gravité)
  • Diminution de la force et de la mobilité du coude

Causes principales

L’entorse du coude est causée par une chute directe sur la main avec le coup en hyperextension ou bien par un impact à une vitesse élevée entraînant le coude dans une position d’extension maximale (plaqué au football, bloc au volleyball, etc).

Notre approche

L’entorse du coude nécessite habituellement un repos allant de quelques jours à quelques semaines. Lors de votre évaluation initiale, le physiothérapeute déterminera le grade de l’atteinte, vous conseillera sur l’immobilisation nécessaire et sur la poursuite de vos activités. De plus, il élaborera un programme d’exercices complet et personnalisé afin de vous aider à retrouver votre mobilité et votre force afin de reprendre vos activités sportives.

Épicondylite latérale

Communément appelée tennis elbow, l’épicondylite latérale est une irritation des muscles extenseurs du poignet et des doigts à l’endroit où se trouve leur insertion au niveau du coude. Une douleur référée à la face latérale du coude peut également provenir d’une atteinte à votre nerf médian ou être une irradiation d’origine cervicale. La principale façon de distinguer une atteinte locale du coude d’une atteinte proximale est le patron d’apparition de la douleur. Le physiothérapeute est un professionnel de la santé expert en blessure musculo-squelettique pouvant identifier la cause réelle de la douleur.

Principaux symptômes

  • Douleur locale à la face latérale du coude
  • Douleur reproductible lors de l’extension des doigts et du poignet
  • Signes d’inflammation locale (rougeur, chaleur)

Causes principales

Une surutilisation des muscles extenseurs du poignet peut être à l’origine de l’épicondylite latérale, par exemple: transport de charges importantes ou de façon répétitive, mouvements inhabituels, préhension répétée d’objets, rénovation (frappes importantes avec un marteau).

Notre approche

Le physiothérapeute évaluera votre coude afin de déterminer l’atteinte précise et son effet sur votre articulation. Selon l’atteinte, il sera en mesure de vous conseiller sur la poursuite de vos activités en plus d’élaborer un programme d’exercices spécifiques de mobilisation, d’étirement et de renforcement afin de vous aider à retourner à vos activités quotidiennes sans douleur. De plus, il vous conseillera quant au port d’un taping ou d’une attelle afin de vous aider à progresser dans votre réadaptation.

Épicondylite médiale

Communément appelée golfer’s elbow ou épitrochléite, l’épicondylite médiale est une irritation du tendon du muscle commun des fléchisseurs du poignet et des doigts au niveau de son insertion au coude sur l’épitrochlée. Ces muscles ont le rôle de refermer les doigts ou de ramener le poignet vers le bas. Une douleur référée à la face interne du coude peut également provenir d’une atteinte de votre nerf radial ou être une irradiation d’origine cervicale.

Principaux symptômes

  • Douleur locale à la face médiale du coude
  • Douleur reproductible lors de la flexion des doigts et du poignet
  • Signes d’inflammation locale (rougeur, chaleur)

Causes principales

Une surutilisation des muscles fléchisseurs du poignet peut être à l’origine de l’épicondylite médiale, par exemple: transport de charges importantes ou de façon répétitive et mouvements inhabituels.

Notre approche

Le physiothérapeute évaluera votre coude afin de déterminer l’atteinte précise et son effet sur votre articulation. Selon l’atteinte, il sera en mesure de vous conseiller sur la poursuite de vos activités en plus d’élaborer un programme d’exercices spécifiques de mobilisation, d’étirement et de renforcement afin de vous aider à retourner à vos activités quotidiennes sans douleur. De plus, il vous conseillera quant au port d’un taping ou d’une attelle afin de vous aider à progresser dans votre réadaptation.

Fracture du coude (tête radiale ou ulna)

Principaux symptômes

  • Douleur importante au niveau du coude suite à une chute ou un traumatisme
  • Limitation des mouvements de pronation et supination (rotation de l’avant-bras)
  • Signes d’inflammation locale (rougeur, chaleur)

Causes principales

La fracture de la tête radiale survient à la suite d’une chute sur la main avec le coude en position étendu. Ce traumatisme risque alors de produire, par compression, une fracture de la tête radiale.

Notre approche

À la suite d’une fracture au coude, une période de 3 à 6 semaines d’immobilisation est habituellement prescrite. Ensuite, le physiothérapeute sera en mesure d’évaluer votre coude et ses différentes limitations afin de vous guider dans une réadaptation spécifique et personnalisée pour vous aider à retrouver votre amplitude articulaire, votre force et ainsi, retourner à vos activités quotidiennes sans douleur.

Luxation de la tête radiale

La luxation de la tête radiale est une lésion traumatique du coude qui atteint surtout l’enfant âgé de 1 à 5 ans.

Principaux symptômes

  • Douleur intense locale
  • Déformation du coude visible
  • Limitation importante de la mobilité (incapable de plier le bras) et de l’utilisation du bras

Causes principales

La luxation de la tête du radius est la conséquence d’une traction brutale de l’avant-bras à la verticale par exemple, lorsque l’enfant chute en tenant un adulte par la main.

Notre approche

Dans un premier temps, cette blessure nécessite une consultation médicale afin de repositionner la luxation. Suite à cette intervention, une période d’immobilisation sera nécessaire.  Afin d’aider la récupération, le physiothérapeute effectuera une évaluation complète et élaborera un programme complet de rééducation des muscles stabilisateurs du coude pour un retour à l’amplitude articulaire complète. Il pourra également vous conseiller quant à l’utilisation du taping ou d’une attelle.  

Tendinopathie du biceps

Le biceps est un muscle utilisé pour la flexion du coude et de l’épaule.  

Principaux symptômes

  • Douleur progressive au niveau du creux du coude
  • Signes d’inflammation locale (rougeur, chaleur)
  • Limitation de la mobilité active en flexion du coude
  • Douleur reproductible lors de l’extension maximale du coude

Causes principales

La tendinopathie du biceps est principalement causée par une répétition de mouvements nécessitant de la force en flexion du coude ou la réalisation mouvements sportifs inhabituels et répétitifs.

Notre approche

Le physiothérapeute évaluera d’abord votre coude afin de déterminer l’origine précise de la douleur. Selon l’atteinte, il pourra vous conseiller sur la poursuite de vos activités et vous conseillera sur la nécessité d’un taping pour diminuer l’inflammation. De plus, le professionnel élaborera un programme d’exercices spécifiques pour la mobilisation, l’étirement et le renforcement de votre bras afin de vous aider à retourner à vos activités quotidiennes sans douleur.

Tendinopathie du triceps

Le triceps est un muscle utilisé pour l’extension du coude et de l’épaule. Ce muscle s’attache au niveau de l’olécrâne (pointe du coude).

Principaux symptômes

  • Douleur progressive au niveau du de l’arrière du coude (au-dessus de l’olécrane)
  • Signes d’inflammation locale (rougeur, chaleur)
  • Limitation de la mobilité en flexion du coude (reproduit la douleur)
  • Douleur lors de l’utilisation en force et en extension du coude

Causes principales

La tendinopathie du triceps est principalement causée par la répétition de mouvements nécessitant de la force en extension du coude ou la réalisation de mouvements sportifs inhabituels et répétitifs (lancers de ballon ou de balle répétitifs, escalade, natation, sports nautiques, etc).

Notre approche

Afin de vous aider dans le soulagement de votre tendinite distale du triceps, votre physiothérapeute évaluera votre coude afin de déterminer l’origine précise de cette blessure. Selon l’atteinte, il pourra vous conseiller sur l’adaptation de vos activités et vous conseillera sur d’un taping pour diminuer l’inflammation. En plus de ces aides, votre professionnel vous donnera un programme d’exercices spécifiques pour la mobilisation, l’étirement et le renforcement de votre bras afin de retourner à votre quotidien sans douleur.