Recherche
Menu

Arthrose du genou: soulager et prévenir la douleur


Arthrose-du-genou

Si vous avez reçu un diagnostic d’arthrose, sachez que vous n’êtes pas seul. Le genou, en tant qu’articulation portante (supportant le poids corporel), tient un rôle majeur au sein du corps humain. De nombreux patients aux prises avec une arthrose localisée à cet endroit déclarent que celle-ci limite

parfois leurs activités quotidiennes. Le présent article est spécifiquement dédié à l’arthrose du genou, aussi connue sous le nom de gonarthrose. Il vous permettra d’en apprendre davantage à son sujet, notamment quant aux options de traitement s’offrant aux personnes atteintes.

Qu’est-ce que l’arthrose du genou?

Sommairement, l’arthrose du genou est une pathologie chronique consistant en une dégradation graduelle du cartilage articulaire. De manière plus explicative, l’articulation du genou implique quatre os, à savoir: l’os de la cuisse (le fémur), l’os de la jambe (soit la fibula et le tibia) et la rotule (ou patella). Les extrémités de ces os sont recouvertes d’un cartilage, lequel permet le mouvement harmonieux des surfaces articulaires. Avec le temps, ce cartilage s’use et peut engendrer un douloureux frottement des os directement les uns sur les autres.

Dans 65% des cas, l’arthrose se développe dans l’articulation se trouvant entre le fémur et le tibia. Dans d’autres cas (35%), elle se développe dans l’articulation entre le fémur et la rotule/patella. On parlera d’arthrose fémoro-tibiale dans le premier cas, ou d’arthrose fémoro-patellaire dans le second. L’arthrose peut atteindre un ou deux genoux.

 Les symptômes les plus fréquemment rapportés en lien avec la gonarthrose sont:

  • Douleur et inconfort lors de mouvements du genou (la marche, la montée, la position à genoux ou accroupie, la descente d’escaliers, etc.);
  • Raideur articulaire de courte durée au lever ou après une période d’immobilité (on parlera alors d’un délai de « dérouillage »);
  • Gonflement de l’articulation;
  • Diminution de l’amplitude du mouvement et de la flexibilité de l’articulation;
  • Craquements articulaires.

Quels sont les traitements pour l’arthrose du genou?

Heureusement, certaines alternatives peuvent contribuer au mieux-être des personnes souffrant d’arthrose du genou. Le premier réflexe consiste souvent à soulager rapidement la douleur ressentie. Ainsi, le médecin peut utiliser des médicaments analgésiques ou des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) pour réduire l’inconfort.

Dans les cas plus sévères, les professionnels de la santé peuvent justifier une chirurgie. La douleur ressentie et les difficultés rencontrées au quotidien en raison de l’arthrose doivent être suffisamment importantes. Une arthroplastie (remplacement total ou partiel de l’articulation par une prothèse) peut alors être médicalement conseillée.

Toutefois, avant d’en arriver là, sachez que la physiothérapie constitue une avenue de choix à considérer. Non seulement peut-elle vous aider à réduire votre douleur, mais elle peut également retarder la dégénérescence articulaire, prévenant ainsi l’aggravation de vos symptômes.

En plus de ces avantages, la physiothérapie, par l’intermédiaire d’un programme d’exercices personnalisés adapté sur mesure à votre condition, peut améliorer la flexibilité et la mobilité de votre genou, ainsi que la force musculaire de votre jambe, permettant ainsi une meilleure stabilité de votre genou.

Quel sport pratiquer?

Les sportifs ne doivent pas laisser l’arthrose du genou les empêcher de demeurer actifs. Au contraire! L’exercice, notamment parce qu’il tend à maintenir votre capacité fonctionnelle et à travailler sur votre mobilité articulaire, peut vous aider dans le traitement de votre gonarthrose. Cette affirmation sera d’autant plus vraie si l’exercice effectué donne du tonus à vos muscles.

Ainsi, certains sports devraient être encouragés. Tel est le cas, par exemple, de la marche, du vélo et des activités aquatiques, comme la natation (à l’exception de la brasse) ou l’aquagym. L’un des avantages qu’ont les patients souffrant d’arthrose lorsqu’ils sont dans l’eau est que cette dernière diminue l’effet du poids sur les articulations, permettant ainsi un entraînement plus confortable. L’eau, par ses doubles caractéristiques de flottabilité et de résistance, permet tout à la fois de diminuer la pression que subissent vos articulations, tout en tonifiant vos muscles; le meilleur des mondes en termes d’exercices pour le traitement de l’arthrose du genou!

arthrose-du-genou

De plus, le surpoids et l’obésité se classent au nombre des facteurs susceptibles d’accroître les risques de gonarthrose et la dégénérescence cartilagineuse. Le fait de vous initier à un sport ou de continuer à en pratiquer favorise le maintien d’un poids santé et contribue à votre bien-être.

 En terminant, nous vous conseillons de consulter un physiothérapeute! Il pourra vous orienter vers un programme d’exercices personnalisé, axé notamment sur la mobilité articulaire et le renforcement musculaire. Ce professionnel de la santé saura, par son écoute et son expertise, vous guider vers des alternatives de traitement adaptées à votre situation, qui contribueront à diminuer vos symptômes et maintenir votre vie active.

La sédentarité n’est généralement pas une alliée, en particulier lorsqu’il est question de gonarthrose. Nos experts, disposés à discuter de vos besoins et préoccupations, vous aideront à cibler les options favorisant la poursuite de votre routine quotidienne. Ils peuvent peut-être même vous suggérer de nouvelles activités qui vous seront favorables et auxquelles vous n’aviez pas songé! 

 


Articles similaires