Recherche
Menu

Les blessures aux épaules… plus courantes qu’on le pense!


blessures-aux-epaules

Les blessures aux épaules sont courantes, mais les douleurs associées à ces blessures peuvent être minimisées, et la guérison peut être accélérée si vous en prenez soin rapidement. Voici quelques petits trucs pour y arriver, que vous souffriez d’une capsulite, d’une tendinopathie ou d’une blessure traumatique.

Vous êtes blessé à l’épaule? Consultez un professionnel!

 

Capsulite:

La capsulite à l’épaule est un enraidissement de la capsule articulaire. Elle est causée par une immobilisation prolongée (suite à une fracture de l’humérus ou à une opération par exemple) ou par une chute. Elle peut aussi survenir sans qu’aucune cause n’y soit associée.

La capsulite peut se guérir naturellement en 1 ou 2 années. Par contre, un suivi en physiothérapie est grandement recommandé afin d’accélérer la guérison et de diminuer rapidement la douleur. Un physiothérapeute pourra vous enseigner les exercices adéquats, entre autres.

 

Tendinopathie:

La tendinopathie d’épaule est une inflammation du tendon de l’épaule. Elle est due à un nouveau mouvement ou à un mouvement répétitif inhabituel, accompli dans une posture inadéquate.

Si votre tendinopathie commence tout juste à vous faire souffrir, offrez-vous du repos et mettez de la glace pour les 2 à 3 premiers jours. Ces actions aideront à l’antalgie (diminution de la douleur). Laissez alors passer la crise de douleur aigüe. Après 5 à 7 jours, mettez de la chaleur durant 15 minutes quelques fois par jour pour relâcher les raideurs et augmenter la circulation sanguine. Vous pouvez aussi recommencer à bouger progressivement sans douleur afin de regagner votre mobilité. Prenez garde à rester dans des mouvements non douloureux. Après 4 à 6 semaines, si la douleur est toujours présente, elle est devenue ce qu’on appelle une douleur chronique. C’est donc une douleur moins aigüe, mais qui perdure dans le temps. Vos mouvements seront alors limités et votre corps développera des compensations. Il serait temps de consulter si ce n’est pas déjà fait. Il faudrait éviter que vous développiez des mouvements de compensation et que d’autres problèmes physiques et/ou blessures aux épaules fassent alors leur apparition.

 

Blessures traumatiques:

Les principales blessures traumatiques de l’épaule sont la luxation, la subluxation ou l’entorse acromio-claviculaire. Elles sont causées par un mouvement de plus grande amplitude, qui amène l’humérus à la limite de la stabilité articulaire, ou même hors de celle-ci. Les facteurs sont variés; coup, mauvaise chute, mouvement de trop grande amplitude. Ce peut même être causé par une hyperlaxité naturelle.

 

Une guérison de vos structures articulaires/ligaments survient habituellement en 6 à 8 semaines. Comme ce temps est relativement long, un bon suivi en physiothérapie vous aidera à ne pas développer de mouvements de compensation et vous donnera les outils pour améliorer votre amplitude et votre force musculaire dans le but d’éviter une récidive. Si vous êtes hyperlaxes, un physiothérapeute pourra vous donner des exercices pour vous stabiliser musculairement, augmenter le contrôle de votre épaule et prévenir de futures luxations involontaires et imprévues.

 

En suivant ces recommandations, votre blessure à l’épaule devrait guérir rapidement, et la douleur associée devrait aussi diminuer rapidement.

 

Parce que vos objectifs sont aussi les nôtres!

Prenez rendez-vous aujourd’hui avec un physiothérapeute pour diminuer vos douleurs à l’épaule.

 


Articles similaires