Recherche
Menu

Entorse lombaire: soulager vos douleurs


entorse_lombaire

Tour de rein, dos barré, lumbago… Voilà plusieurs mots qui décrivent la même situation: une douleur brutalement ressentie dans la région lombaire (bas du dos) et qui empêche soudainement de bouger normalement. Cette douleur est souvent la conséquence d’une rotation excessive du dos, ou d’un mouvement brusque en position penché vers l’avant. Si ce scénario vous est familier, le présent article vous sera utile. Sans prétendre émettre un quelconque diagnostic sur votre situation particulière, il vous renseignera sur ce qu’est l’entorse lombaire et comment la traiter. 

Qu’est-ce que l’entorse lombaire ou la lombalgie? 

Une entorse lombaire est une blessure fréquente de la colonne vertébrale. Il s’agit d’une atteinte traumatique aux ligaments (bande de tissu conjonctif fibreux) localisés dans le bas du dos et reliant une vertèbre à une autre. 

Cette atteinte peut également s’étendre aux tissus mous avoisinants, qu’il s’agisse de muscles ou de tendons. En présence d’une entorse lombaire, ces tissus sont susceptibles de s’inflammer. Cette inflammation cause de la douleur et peut également entraîner des spasmes musculaires, autant lors d’activités qu’au repos.

Il est rare qu’un seul ligament soit concerné. Cela dit, dans la plupart des cas, c’est le ligament ilio-lombaire qui est en cause. Celui-ci se situe entre le bassin et la dernière vertèbre lombaire. Ce ligament, auquel on attribue le rôle de stabilisateur entre les vertèbres lombaires et le sacrum, est habituellement résistant. Par contre, il peut être endommagé lorsque survient une torsion extrême (au-delà de l’amplitude normale), entre le bassin et la colonne vertébrale. 

La gravité de la problématique est variable et dépend de différents facteurs. Les ligaments en question peuvent être étirés ou déchirés, de façon partielle ou complète. 

 

Les symptômes de l’entorse lombaire

L’entorse lombaire se traduit notamment par les symptômes suivants: 

  • douleur (de modérée à intense) soudaine, localisée au bas du dos (initialement d’un côté, mais peut se propager des deux côtés), laquelle peut être diffuse et irradier jusqu’à la cuisse ou la fesse; 
  • douleur susceptible de s’accroître avec l’effort, lors d’une torsion (rotation du tronc) ou d’une flexion; 
  • difficulté à se mouvoir, notamment pour se relever après s’être assis ou pour se pencher vers l’avant;
  • diminution de la force au niveau lombaire; 
  • difficulté à demeurer en position statique (debout ou assis); 
  • sensation de raideur/manque de souplesse du corps, spécialement en se levant le matin. 

Les causes de l’entorse lombaire

L’entorse lombaire est souvent la résultante d’un traumatisme (étirement musculaire/ligamentaire).  Un accident, une chute au cours de laquelle il y a eu torsion du dos, un mouvement répétitif, ou un faux mouvement, sont des exemples pouvant occasionner cette douleur.

De plus, les personnes qui adoptent une mauvaise posture sont souvent touchées. Il en va de même pour celles qui sollicitent beaucoup leur colonne vertébrale dans le cadre de leurs activités usuelles (ex: soulever de lourds objets). 

Enfin, la sédentarité compte aussi parmi les facteurs susceptibles de favoriser l’entorse lombaire. 

Diagnostic et traitement de l’entorse lombaire

Le repos est recommandé lors d’épisodes où la douleur se fait plus aiguë.  Toutefois, ne demeurez pas alité plus de 48 heures, au risque d’accroître la raideur de votre dos. 

Pour contribuer à votre guérison, il est préférable de reprendre, petit à petit, le cours normal de vos activités, notamment physiques, tout en sachant évidemment reconnaître et respecter vos limites. Ainsi, dans la mesure du possible, évitez de soulever de lourdes charges, mais demeurez actif. Évitez de rester en posture assise prolongée. Levez-vous plusieurs fois par jour pour éviter d’ankyloser votre dos et profitez-en pour faire quelques étirements.   

La physiothérapie peut vous aider à traiter une problématique d’entorse lombaire. Plusieurs formes de traitement peuvent être envisagées: techniques de relâchement des tissus mous, programme d’exercices adapté à votre condition et visant essentiellement à mobiliser, assouplir, étirer et renforcer cette zone de votre corps, tout en réduisant votre inconfort. Le physiothérapeute vous aidera également à améliorer votre posture au quotidien. De plus, il vous fournira quelques trucs et astuces afin d’éviter que ce problème ne resurgisse. 

Si la douleur est très intense, nous vous conseillons de consulter un médecin. Ainsi, il pourra vous proposer des médicaments anti-inflammatoires ou des relaxants musculaires.

En conclusion, plusieurs exercices existent afin de raffermir et soulager la région lombaire.  Il existe une multitude d’exercices et d’interventions: techniques manuelles ou de relâchement musculaire, correction de mauvaises habitudes posturales, renforcement de votre musculature stabilisatrice lombaire, étirement des raideurs associées à votre douleur, etc.

Lors de votre rendez-vous, le physiothérapeute vous renseignera quant aux options possibles afin de diminuer votre douleur. Aussi, il sera en mesure de déterminer d’où elle provient. Enfin, il vous offrira ses meilleurs conseils afin d’éviter une récidive. 

Consultez l’un de nos professionnels. Il pourra vous aider à retourner à vos activités de façon optimale!


Articles similaires