Demande de rendez-vous

Dans la situation actuelle, merci de compléter le formulaire afin que nous vous contactions pour évaluer la meilleure façon de vous aider.

Formulaire pop-up

Fasciite plantaire: cesser la course ou pas?


Fasciite_plantaire

Est-ce que la simple idée de poser votre pied au sol le matin vous fait grimacer de douleur? La perspective de courir vous donne envie de retourner sous la couette? Vous souffrez peut-être de fasciite plantaire, l’une des principales causes de douleur au pied chez les Canadiens. Celle-ci se manifeste par une douleur au talon, possiblement jusqu’aux orteils.

Survenant principalement le matin, lors des premiers pas, ou après une longue période d’inactivité, cette douleur au pied tend généralement à s’estomper au cours de la journée. Il arrive toutefois qu’elle se «réveille» pendant et/ou après s’être adonné à la pratique d’un sport. 

Qu’est-ce que la fasciite plantaire?

La fasciite plantaire ou l’aponévrosite plantaire sont en fait des termes médicaux pour parler d’une inflammation du fascia plantaire. Puisque cette douleur au pied se poursuit dans le temps, le terme fasciapathie plantaire est plutôt utilisé pour désigner l’irritation persistante de ce fascia. Cette membrane fibreuse s’étend de l’os du talon jusqu’aux orteils. Elle soutient l’arche du pied et a pour fonction d’absorber les chocs. 

Par quoi est causée la fasciite plantaire?

Cette inflammation est habituellement caractéristique de situations où le fascia plantaire et le talon sont trop sollicités ou soumis à une pression. La cause peut donc être une ou plusieurs des situations suivantes:

  • la pratique d’activités physiques (spécialement la course à pied/le jogging, le tennis et la danse aérobique) de façon trop intense: en faire trop, trop vite!
  • ne pas avoir effectué un échauffement préalable;
  • le surpoids/l’obésité;
  • la grossesse: en raison du gain de poids, lequel exerce une pression supplémentaire sur le fascia plantaire;
  • le port de souliers auxquels nous ne sommes pas bien adaptés, qu’ils soient nouveaux ou vieux, le confort est le critère le plus important.

Peut-on continuer à courir avec une douleur au pied causée par une fasciite plantaire?

Fasciite_plantaire_2

Vous devez tenir compte de la douleur au pied que vous ressentez. Elle est votre signal pour reprendre la course à pied.

D’abord, il faut réduire le stress et la tension que subit le fascia plantaire. La course n’est pas à bannir, mais assurez vous de bien doser et privilégiez une reprise de la course petit à petit. Procédez par étape afin de minimiser le stress imposé à vos pieds. Réduisez votre vitesse, limitez le nombre de côtes empruntées et augmentez progressivement le nombre de séances d’entraînement hebdomadaires. Votre douleur au pied permettra d’orienter le dosage de votre course. Elle ne doit idéalement pas augmenter pendant votre activité de course, après celle-ci et le lendemain.

Si vous avez pour objectif de participer à un marathon ou un événement sportif sous peu, discutez-en avec un professionnel de la santé afin de convenir des meilleures astuces et traitements susceptibles de favoriser la réalisation de votre but, sans compromettre votre santé pour autant. Il vous fera un plan de traitement bien adapté à vos objectifs.

Quels sont les traitements et exercices possibles?

Lors de la phase inflammatoire de la blessure, soit les premiers jours, la diminution des activités demeure le meilleur traitement initial. Apposer de la glace (préalablement enroulée dans une serviette) sur la zone sensible pourra également amenuiser temporairement vos symptômes. Parfois, le port d’une semelle ou talonnette orthopédique est nécessaire au début pour diminuer les douleurs et améliorer le confort lors de la marche et lorsque l’on se tient debout. 

Vous pouvez masser régulièrement vos pieds endoloris pour assouplir votre fascia plantaire et calmer votre douleur. Ces massages pourront vous être bénéfiques notamment avant et après une activité physique plus exigeante, de même qu’au lever.

Par la suite, la priorité est de retourner graduellement à vos exercices. La clé du succès est de doser les activités nécessitant de la mise en charge, soit toutes vos activités de la journée en posture debout. 

Comment mon physiothérapeute peut m’aider?

Le physiothérapeute pourra, suite à une évaluation, vous aider à identifier la ou les cause(s) à l’origine de votre problème. Il vous recommandera ensuite un programme personnalisé composé d’une série d’exercices afin d’optimiser votre guérison et prévenir les récidives. 

Ces exercices auront principalement pour but d’assouplir et de renforcer votre fascia plantaire. D’autres exercices pourront également être ajoutés pour améliorer votre force et votre souplesse du reste de votre jambe. Des exercices de proprioception pour améliorer votre équilibre pourront aussi faire parti de votre programme si votre physiothérapeute le juge nécessaire.

Ce dernier sera également votre allié pour vous aider à faire progresser votre course à pied afin d’atteindre vos objectifs de course.

 

Obtenez l’aide de nos experts pour vous remettre sur pied!

  


Articles similaires