Recherche
Menu

Soulager la douleur due à l’arthrose de la hanche


Arthrose-de-la-hanche

Avez-vous des douleurs à la hanche lorsque vous marchez ou que vous entrez ou sortez d’une voiture? En est-il de même lorsque vous montez ou descendez des escaliers, ou que vous enfilez vos chaussures? Souffrez-vous également d’une raideur articulaire matinale, au réveil, nécessitant un certain délai pour qu’une sensation de « dérouillage » se fasse sentir?

Il est possible que votre douleur soit causée par une problématique d’arthrose de la hanche, aussi appelée coxarthrose.

Ce type d’arthrose peut se manifester sur une seule hanche ou aux deux (auquel cas on parlera de coxarthrose bilatérale). Un diagnostic d’arthrose de la hanche peut être posé par un médecin suite à la prise d’une radiographie. 

Quelles sont les causes de l’arthrose de la hanche?

L’arthrose de la hanche consiste en l’érosion progressive du cartilage qui recouvre les extrémités osseuses reliant le bassin au fémur. À force de frottements lors des mouvements, ce cartilage s’amincit et s’use. Cette amincissement occasionne le dénudement de l’articulation et, ultimement, un contact d’os à os susceptible de s’avérer douloureux. L’arthrose est un processus normal du corps humain appelé usure naturelle. Elle peut être pire à certaines articulations dépendant des mouvements faits quotidiennement depuis des années.

On distingue deux types d’arthrose de la hanche :

 1. Arthrose de la hanche primaire ou primitive

Ce type d’arthrose représente approximativement 40% des cas et survient habituellement chez des patients âgés de plus de 60 ans. Cette forme d’arthrose de la hanche ne résulte pas d’une malformation et ne provient pas d’une cause précise, aisément identifiable.

Cela dit, certains facteurs peuvent vous y prédisposer, tels que le surpoids/l’obésité, une surcharge au niveau des articulations (attribuable au port fréquent de charges lourdes par exemple), de même que l’hérédité (antécédents familiaux d’arthrose). 

2. Arthrose de la hanche secondaire

Ce type d’arthrose s’observe sur une hanche présentant des anomalies morphologiques chez des sujets plus jeunes. Ses causes sont anatomiques ou découlent d’une maladie. 

Ainsi, une irrégularité dans la structure des os de la hanche, une ancienne fracture du col du fémur, une maladie affectant directement le cartilage ou les tissus de l’articulation (la chondrocalcinose, par exemple) ou une maladie inflammatoire articulaire (telle que la polyarthrite rhumatoïde), sont autant de raisons pouvant expliquer la présence d’une coxarthrose secondaire.

Existe-t-il des solutions pour soulager la douleur due à l’arthrose de la hanche? 

À ce jour, il n’existe pas de moyen connu permettant de guérir l’arthrose de la hanche. Toutefois, afin de diminuer les inconvénients liés à ce problème, l’objectif est souvent triple :

  1. Soulager la douleur;
  2. Retarder la dégénération cartilagineuse;
  3. Favoriser le maintien d’une certaine mobilité articulaire et les fonctions de l’articulation.

Dans cette optique, la physiothérapie peut jouer un rôle clé. Les exercices ciblés et personnalisés proposés par le physiothérapeute vous aideront à adopter de meilleures habitudes posturales et à optimiser votre mobilité, votre souplesse et regagner de la force musculaire, tout en diminuant la douleur.

La physiothérapie peut aussi vous fournir certains enseignements visant à protéger et à préserver le cartilage articulaire restant, en vous invitant à modifier certaines habitudes de vie. Des traitements complémentaires, tels que l’ergothérapie ou la massothérapie, peuvent également être conseillés, au besoin.

Lorsque l’arthrose est sévère, le médecin peut prescrire des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) pour soulager la douleur et prescrire des injections de cortisone ou des injections de viscosuppléance dans les cas les plus avancés. Une intervention chirurgicale peut également être envisagée. Dans ce contexte, la physiothérapie postopératoire peut être indiquée afin de faciliter la récupération.

 

Peut-on continuer à courir lorsque fait de l’arthrose? 

arthrose-de-la-hanche

 

Le premier réflexe lorsqu’on a mal est souvent d’arrêter de bouger et d’opter pour un mode de vie plus sédentaire. Pourtant, il est tout à fait possible de continuer à pratiquer un sport tout en ayant un diagnostic d’arthrose de la hanche. 

Peut-être serez-vous surpris d’apprendre que le sport, tel que la marche ou la course, permet de diminuer les impacts négatifs que peut avoir cette problématique sur le fonctionnement de votre corps au quotidien.

En effet, plusieurs coureurs aux prises avec l’arthrose de la hanche estiment même être plus confortables avec leur douleur. Cette impression s’explique par le fait que la marche ou la course, par leurs mouvements répétés, produisent une circulation accrue du liquide contenu dans les articulations, appelé synovie. Ce liquide lubrifie naturellement l’articulation et nourrit le cartilage, réduisant ainsi la douleur causée par l’usure.

D’autres sports tels que la natation, le vélo et le yoga, peuvent également permettre aux patients atteints de coxarthrose de demeurer actifs, tout en limitant les mouvements douloureux à leur hanche. Indépendamment du sport pratiqué, le secret réside notamment en un effort graduel et un entraînement s’effectuant en suivant une intensité adaptée. Soyez à l’écoute de votre corps!

En conclustion, l’arthrose de la hanche occasionne chez certains patients à la fois douleur et inconfort lors de l’exécution de mouvements spécifiques. Cela dit, cesser toute activité physique ne constitue pas une solution; voire, adopter un mode de vie exempt de tout sport peut vous faire passer à côté de nombreux bénéfices pour votre santé.

N’abandonnez pas ces sports et activités qui vous tiennent à cœur. Rencontrez sans plus attendre un physiothérapeute! Par son écoute et ses conseils professionnels, il saura évaluer votre situation et vous permettre d’atteindre vos objectifs, en respectant votre condition et votre bien-être. 


Articles similaires