Prendre un rendez-vous

Veuillez sélectionner un formulaire valide

[Témoignages] D’agente au service clientèle à physiothérapeute


Agent service clientèle

Saviez-vous que plusieurs de nos physiothérapeutes ont commencé leur carrière chez PCN à la réception pendant leurs études en physiothérapie? On a demandé à quelques-unes comment le rôle d’agente au service clientèle a forgé les physiothérapeutes qu’elles sont aujourd’hui. Voici leurs réponses: 


Karine Mailly

Être agente au service à la clientèle durant tout mon parcours universitaire m’a permis:

De développer et de perfectionner mon rôle-conseil et mon service à la clientèle! Comme agente, nous avons accès à des formations pour améliorer le tout et, comme physio en clinique privé, l’une des pierres angulaires est le premier contact avec le client donc quoi de mieux!

De voir les physios travailler! Chez PCN, nous travaillons souvent dans une grande salle, donc je pouvais les observer, même aller les voir en traitement durant les périodes moins achalandées, leur poser milles et une question sur des choses que j’apprenais à l’école mais que je ne comprenais pas complètement. Les physios sont toujours super contents et ouverts à partager leurs connaissances avec les étudiants en physio donc bénéficier de cela tout en été payée pourquoi pas!

De connaître l’équipe, ou les différentes équipes en faisant quelques cliniques! Cela nous donne un bon pied à terre et, si nous sommes appréciés, il est beaucoup plus facile d’avoir un poste par la suite pour faire enfin le métier que nous aimons tant!

Karine, physiothérapeute à PCN Pierre-Bertrand

 

Voici ce qui pour moi a été positif dans mes 10 années (et oui!) de travail comme agente au service clientèle chez PCN: 

Ça m’a permis de me familiariser beaucoup avec le milieu de la clinique privée. Le roulement, le type de clientèle, le type de blessure, l’organisation, les conditions de travail. On n’a pas nécessairement la chance de toujours avoir des stages en clinique privée pendant notre formation, donc c’est bon de voir ce qu’il en est réellement et de le vivre directement dans le milieu. Ensuite, lorsque tu commences comme physio, tu sais réellement à quoi t’en tenir! Si la clinique privée n’est pas pour toi, tu le sauras! 

On a aussi la chance d’être témoin de certains cas particuliers et de pouvoir en discuter avec les physio sur place. Les questionner sur ce qu’ils en pensent, sur leur plan de traitement. Ce sont des informations précieuses qui sont très concrètes et très “pratiques” en plus d’être très complémentaires à tout ce qu’on peut apprendre comme étudiant à l’université. Ça m’a permis de travailler mon esprit d’analyse et ça enrichissait mes apprentissages.

Côtoyer des physio aussi qualifiés et passionnés pendant mes années comme agente m’a permis de définir mon style de pratique. J’ai pu retenir tous les éléments que je trouvais bons et pertinents de tous et chacun pour pouvoir l’appliquer à mon tour comme physio. Bref, mes collègues ont été une source d’inspiration et surtout de bons mentors!

Être agente a aussi contribué à développer plusieurs habiletés ou qualités nécessaires au service à la clientèle. Le fait d’être en contact avec des patients, d’apprendre à communiquer avec les gens, de leur fournir un service… tout cela se répète après comme physio! C’est une bonne façon de développer son professionnalisme et sa communication!

Krystina, physiothérapeute à PCN Lebourgneuf


Pour moi, avoir été agente par le passé chez PCN (et aussi dans l’Escouade) m’a surtout permis de me sentir déjà à ma place dans l’entreprise en commençant en janvier à la fin de mes études en physio.

Je sentais que j’avais déjà un lien de confiance avec l’équipe de gestion et  un lien d’appartenance dans l’entreprise. Ça permet aussi d’avoir plus de facilité à gérer mon horaire de physio, à donner moi-même mes rendez-vous aux patients au besoin et à m’organiser pour que mon horaire soit le plus rempli possible.

Ça m’a aussi permis de connaitre déjà le système Addatech utilisé pour la prise de rendez-vous et de mieux me débrouiller s’il n’y a personne à la réception.

Également, je sais comment les agentes de mon équipe peuvent m’appuyer au quotidien dans mon rôle de physio.

Véronique, physiothérapeute à PCN St-Nicolas


J’ai beaucoup aimé être agente au service à la clientèle pendant mes études pour: 

  • découvrir et comprendre le fonctionnement de la clinique privée,

  • aller à la rencontre de professionnels avec des expertises variées, apprendre de ceux-ci et me créer un réseau de contacts professionnels,

  • faire un choix éclairé pour mon milieu de travail comme physiothérapeute, car j’ai pu essayé différents points de services.

Mes connaissances d’agente me servent encore aujourd’hui régulièrement comme physio puisque je peux aider mes collègues au niveau administratif lorsque nécessaire!

 

Si vous voulez vous aussi acquérir de l’expérience chez PCN pendant vos études, on veut vous connaître! Envoyez-nous votre candidature spontanée dès maintenant. 


Articles similaires