Recherche
Menu

Quoi faire à la suite d’une commotion cérébrale?


Également appelée traumatisme crânien cérébral léger (TCCL), la commotion cérébrale survient à la suite d’un impact au corps ou à la tête, engendrant une onde de choc au cerveau. Le cerveau est alors secoué dans la boîte crânienne, ce qui cause un mauvais fonctionnement temporaire aux cellules cérébrales. La commotion cérébrale peut être causée par un impact direct (coup à la tête) ou indirect, (chute sur les fesses). La victime peut alors se sentir confuse ou désorientée.

concussion GIF

Pour connaître les principaux symptômes d’une commotion cérébrale, cliquez ici.

 

Vous suspectez une commotion cérébrale?

Voici nos 4 meilleurs conseils:

1 – Tout sportif présentant des symptômes de commotion cérébrale suite à un impact doit être retiré du jeu immédiatement

2 – Avisez vos proches de votre état de santé. En cas de détérioration marquée de votre condition, rendez-vous directement à l’urgence

3 – Évitez les activités qui requièrent un haut niveau de concentration (exemple : lecture, jeux vidéo, ordinateur, conduite de véhicule…) et les activités physiques pendant les premiers 48h

4 – Consultez un physiothérapeute de PCN spécialisé dans la prise en charge des commotions cérébrales

 

La Clinique Commotion de PCN est une équipe interdisciplinaire pouvant déterminer la cause de vos symptômes et apporter des recommandations concernant la prise en charge nécessaire. De plus, elle assure le suivi avec les autres professionnels de la santé (médecin, neuropsychologue, kinésiologue) en lien avec les déficiences identifiées lors de l’évaluation. Enfin, elle vous guidera dans un retour sécuritaire à vos activités cognitives et sportives.

Votre événement date de plus de 14 jours?

Communiquez avec PCN Lebourgneuf maintenant.


Articles similaires